Sebastien Le Prestre de Vauban (1633-1707), ingénieur

Document signé, Paris, le 26 décembre 1704

1 page in-4

Rare attestation de Vauban, Commissaire général des fortifications de France, encensant son collègue ingénieur, blessé sous ses ordres au siège de Besançon :

« Le Maréchal de Vauban, Commissaire général des fortifications de France, gouverneur de la citadelle de Lille, certifions à tous qu’il appartiendra que le Sieur de Beaufort ci-devant Capitaine au régiment Dauphin a très bien servi le Roi sous nos ordres en qualité d’ingénieur, durant plusieurs années et avec application à la campagne de Hollande en soixante et douze (1) en suite à Audenarde (2) et au siège de Besançon (3) où il a été blessé d’un coup de grenade à la main droite dont il est demeuré estropié. Nous ayant requis notre certificat, nous lui avons accordé pour lui servir et valoir ainsi que de raison. Fait à Paris, le 26 décembre 1704.

Le Mal de Vauban »

  1. La Campagne de Hollande débute en 1672 contre les Provinces-Unies, l’Angleterre et la Suède. L’un des grands épisodes de cette guerre est le siège de Maastricht : Louis XIV délègue à Vauban, en juin 1673, le soin d’assiéger la ville. C’est la première fois que cette mission est confiée à un ingénieur plutôt qu’à des militaires. Vauban, par l’élaboration d’une nouvelle technique rationnelle d’attaque, offre une victoire rapide aux armées françaises.

  2. En 1674, le Prince d’Orange assiège Audenarde, défendue par Vauban, qui repousse avec succès les avancées ennemies.

  3. Louis XIV assiège Besançon en février 1674, alors sous domination espagnole. Vauban prépare le siège, qui sera son 22ème en vingt ans de carrière. C’est une étape décisive dans la conquête de la Franche-Comté par le Royaume de France. Une fois la conquête achevée, Vauban se chargera de moderniser les fortifications de Besançon.

Rare témoignage du génie militaire de Vauban.

950 EUR