Pierre-Auguste RENOIR (1841-1919), peintre

Lettre autographe signée, sans lieu, le 3 mars [18]95, format in-8, adressée à Camille Pissarro

Emouvante lettre annonçant la mort de Berthe Morisot :

« Mon cher Pissarro,

J’ai la profonde douleur de vous annoncer la mort de notre bonne amie Berthe Manet.

Nous la conduirons à sa dernière demeure mardi matin 10h.

Renoir.

3 mars 95 »

Berthe Morisot avait épousé le frère d’Edouard Manet, Eugène, peintre également. Elle est donc ici désignée par son patronyme de femme mariée.

Pierre-Auguste Renoir et Camille Pissarro s’étaient connus en 1857 au sein de l’Académie Suisse, célèbre atelier de l’Ile de la Cité où les artistes sans le sou pouvaient bénéficier des services d’un modèle. C’est dans ces circonstances que toute la génération impressionniste se rencontra : Pissarro, Renoir, Monet, Cézanne entre autres. En 1874, la célèbre exposition commune (Renoir, Pissarro, Morisot – qui était la seule femme – mais aussi Cezanne, Degas, Monet, Sisley entre autres) fut l’occasion de nombreuses critiques et amena les détracteurs à forger le terme d' »impressionnistes ».

Lorsque survint la mort de Berthe Morisot le 2 mars 1895, Mallarmé, qui était un ami très proche, se chargea d’annoncer la nouvelle. Renoir quitta Cézanne chez qui il était à ce moment là  et prit le premier train pour Paris. Il rejoignit Degas et  Mallarmé pour le service funèbre, et envoya la lettre que nous proposons à Pissarro, qui fut très touché lui aussi, comme Monet en Norvège à ce moment là.

Nous remercions Madame Catherine Burger, Présidente de l’Office de Tourisme de Bougival, de nous avoir donné quelques précisions sur les relations entre Renoir, Pissarro, et Morisot.

PRIX : 2000 EUR