Pablo PICASSO (1881-1973), peintre / Jean COCTEAU (1889-1963), écrivain

Feuille dédicacée par Cocteau et Picasso ainsi que tout le cercle du peintre dans les années 1960.

Il s’agit d’une page d’un livre d’or du Restaurant Chez Roger, à Antibes, probablement dédicacée à l’occasion d’un dîner amical entre les 11 convives. Format env. A4, encadré sous verre.

Figurent en particulier les signatures et dédicaces de :

Pablo PICASSO (grande signature)

Jean COCTEAU (grande signature et dédicace agrémentée d’un dessin, faisant écho au dessin qui se trouve sur le prospectus publicitaire du livre qu’il publie sur Picasso en 1962 – voir illustration 5)

-Douglas COOPER, historien d’art proche de Picasso

-Carmen TESSIER, journaliste

-Gustavo GILI, éditeur proche de Picasso

-Francine WEISWEILLER, mondaine proche de Cocteau qui a réalisé de nombreuses fresques dans sa villa Santo-Sospiro.

-Edouard DERMIT, compagnon de Cocteau, acteur dans ses films, puis gestionnaire de son œuvre

David Douglas DUNCAN, photographe proche de Picasso

Jacqueline PICASSO, femme du peintre

Les relations entre Cocteau et Picasso datent de l’année 1915. Cocteau éprouve une grande passion artistique pour le peintre, et lui consacre une étude intitulée sobrement « Picasso » en 1923. Cette période voit l’amitié et les collaborations se développer entre les deux hommes, au coeur d’une époque de bouillonnement intellectuel et artistique. L’année 1926 marque cependant une brouille qui laissera durablement des traces. Cocteau lui écrit d’ailleurs ces mots : « Tu m’as perdu aux yeux de toute une jeunesse qui t’écoute comme l’Evangile. Tu as donné la plus belle arme à mes ennemis. Je souffre tellement que je voulais me tuer. Sans maman et l’Eglise je me jetais par la fenêtre.
Jean» 

Les années 1950 sont l’occasion d’un rapprochement géographique et amical, qui ne finira qu’avec la mort du poète en 1962.