Louis-Napoléon Bonaparte (Napoléon III) (1808-1873), Empereur

Ensemble de 2 documents imprimés dont un signé par Antoine Passy (sous-Secrétaire d’Etat à l’Intérieur), Paris, le 26 mai 1846

2 pages, 31 x 20 cm

Ensemble de deux documents envoyés par le gouvernement de Louis-Philippe aux préfets pour faire arrêter Louis-Napoléon Bonaparte, évadé du Fort de Ham la veille.

« Monsieur le Préfet, le Prince Louis-Napoléon Bonaparte s’est évadé le 25 de ce mois, du Château de Ham, où il était détenu. Veuillez donner les ordres les plus pressants pour qu’il soit recherché, et, s’il est découvert, mis en état d’arrestation. »

Le second document, qui fut envoyé conjointement, donne une description précise du fugitif, avec des détails parfois cocasses, comme « tête enfoncée dans les épaules ».

Louis-Napoléon fut enfermé à Ham après sa tentative de coup d’Etat à Boulogne en octobre 1840. Il s’en échappa quelque cinq ans et demi plus tard à la faveur de travaux dans sa cellule, en empruntant les habits d’un ouvrier. Quand l’évasion fut découverte, Louis-Napoléon était déjà bien loin, il avait quitté la France pour la Belgique, début d’un périple européen qui prendra fin avec la chute de la Monarchie de Juillet.

PRIX : 350 EUR