Pierre de Coubertin (1863-1937), fondateur des Jeux Olympiques

Document autographe signée, sans lieu, le 3 novembre 1918

1 page in-4, en-tête de l’Institut Olympique de Lausanne, vignette, quelques taches

Très rare attestation olympique rédigée par Pierre de Coubertin à l’attention du boxeur Fernand Cuny (1880-1937). Cette attestation lui sera précieuse dans l’évolution de sa carrière, et lui permettra de devenir l’entraîneur officiel de l’équipe olympique à partir de 1920.

« Je soussigné déclare que M. Fernand Cuny, professeur de boxe et d’éducation physique qui a été instructeur à l’école de St-Cyr et à l’Ecole de Saint-Maixent m’est connu depuis de longues années et que j’ai toujours hautement apprécié sa compétence et ses qualités techniques et pédagogiques, lesquelles, à mon avis, répondent fort exactement à ce qu’éxigent les fonctions qu’il sollicite aujour’hui.

Pierre de Coubertin. »

On joint l’enveloppe autographe.

Coubertin s’intéresse depuis longtemps à la ville de Lausanne : c’est là qu’il souhaite installer le siège du CIO. C’est chose faite en 1915, tandis que la Guerre fait rage et que la Suisse offre un havre de paix et de neutralité. Coubertin déclare : « L’Olympisme trouvera dans l’atmosphère fière que l’on respire ici, le gage de la liberté dont il a lui-même besoin pour progresser ». Il y développe aussi l’Institut Olympique, centre d’études et de recherches sur le sport, notamment sur la boxe (dont l’introduction au sein des Jeux Olympiques date de 1904). Encore aujourd’hui, le siège officiel du Comité Olympique se trouve à Lausanne.

Intéressant et rare document.

PRIX : 2750 EUR