CINEMA (1970/80/90)

Lot de 15 lettres signées ou autographes signées ainsi que de photographies dédicacées

Formats divers

Ensemble de documents adressés au journaliste de cinéma Eric Leguèbe (1935-2002), qui côtoya les plus grands réalisateurs et acteurs français et étrangers. Figurent dans ce lot :

  • une lettre autographe signée d’Abel GANCE en 1971, au sujet de son Napoléon, qu’il vient de revoir et de corriger (version de 1971, qui sera son dernier film) : « le film est virtuellement terminé. Je vous ferai signe dès qu’une projection sera prête. Elle durera 4h30′ !!! Ce n’est pas le jour le plus long, mais c’est assurément le film le plus long. Peut-être la première Chanson de Geste française…»    
  • une seconde lettre autographe signée d’Abel GANCE remerciant Eric Leguèbe de son article dans le Parisien du 24 novembre 1972 et lui demandant de lui envoyer un ou deux numéros de ce même journal car il en a besoin « pour Duhamel et Giscard d’Estaing » [Jacques Duhamel était à l’époque Ministre de la Culture et Valery Giscard d’Estaing, Ministre de l’Economie]
  • une lettre autographe signée de Claude AUTANT-LARA. Missive violemment antisémite de février 1996 dans laquelle le réalisateur de 95 ans évoque son film « Le Rouge et le Noir » et crache toute sa haine de la profession, des juifs, et du monde en général : « Cher ami, merci – merci fort…- de votre petit clin d’oeil à propos de mon « Rouge et le Noir ». ..Que de souvenirs ce film n’évoque-t-il pas ? Fait parmi les derniers soubresauts d’une culture – française – aujourd’hui défunte ! ASSASSINEE ! D’une France décadente, massacrée par les ignobles envahisseurs, sémites en 1945…qui gouvernent ce malheureux pays selon leurs seuls intérêts…au milieu de citoyens LACHES…SOUMIS…CORROMPUS jusqu’à l’os ! A la retraite FORCEE – et en plus – muselé – tenu à l’écart de ce métier qui fut ma passion, ma vie…Je regarde venir la fin d’un monde que – dans l’état misérable où « on » l’a mis – je quitterai sans regret !… »
  • une lettre autographe signée de Jean-Pierre MOCKY de mars 1998, qui annonce la sortie de son nouveau film « Robin des mers » : « Mon cher Eric Leguèbe, en relisant les critiques parues sur mes films, j’ai eu la joie de constater qu’au fil des années vous avez toujours soutenu mon cinéma, en dépit des modes. Rare. C’est rare. Et je vous en remercie, vous qui, de votre côté, avait (sic) su préserver votre indépendance. Aujourd’hui, je sors seul à Paris dans mon cinéma « Le Brady » Bd de Strasbourg, mon dernier film « Robin des mers ». J’y fait (sic) des projections courant mars et je serai heureux de vous compter parmi mes spectateurs… »
  • une seconde lettre autographe signée de Jean-Pierre MOCKY de mars 2000 donnant un rendez-vous à Eric Leguèbe
  • une grande photographie du film « Un linceul n’a pas de poches », dédicacée par Jean-Pierre MOCKY à l’attention d’Eric Leguèbe en 1998
  • une lettre signée de Stan LEE d’avril 1978 accusant réception du questionnaire d’Eric Leguèbe, regrettant de n’avoir pas assez de temps pour y répondre dans l’immédiat mais promettant d’y apporter une réponse dans quelque temps
  • une photographie (18x13cm) du film de Fritz Lang « l’Ange des Maudits », figurant Marlene Dietrich, Mel Ferrer et Arthur Kennedy, dédicacée par Fritz Lang : « Pour ERIC LEGUEBE, with my best wishes. Fritz Lang »
  • une grande photographie dédicacée par Jerry LEWIS à l’attention d’Eric Leguèbe (légère déchirure sur le haut)
  • une grande photographie dédicacée par Timothy DALTON à l’attention d’Eric Leguèbe en 1986
  • une grande photographie de Donald SUTHERLAND (page de magazine ou de programme) dédicacée à l’attention d’Eric Leguèbe
  • une grande photographie du film « Jo » avec Louis de Funès, Claude Gensac, Bernard Blier et Jacques Marin, dédicacée par Claude Gensac
  • une photographie de presse de Louis de Funès, avec initiales LF (possiblement autographes)
  • une page de titre (extraite du livre Hollywood Cake-Walk de Claude Autant-Lara), dédicacée par Autant-Lara à Eric Leguèbe en mars 1985 : « A Eric Leguèbe, ce livre sur ma Résistance à moi. Rien à voir avec l’autre. Rien. Ma résistance à l’occupation. LA PIRE. L’occupation CULTURELLE… »
  • une carte de la Maison Blanche signée par Nancy Reagan en novembre 1987, adressée à Eric Leguèbe en remerciement de sa gentillesse et de ses marques d’amitié

Très bel ensemble reflétant le cinéma des années 1970 à 2000.

PRIX : 800 EUR