René Char (1907-1988), poète

Poème autographe signé de ses initiales R.C. adressé et dédié à l’amour de sa vie Tina Jolas

1 page recto-verso 20×14 cm

…Et quelle distraction

à l’étendue pampéenne

Ma reine verte ?

Vois-tu quelquefois

la viscache ?

Vient-elle manger

dans tes mains ?

Cherchar d’or

des rendez-vous de minuit…

1934

Il s’agit d’un extrait de la  première version du poème L’Accomplissement de la poésie, in Poèmes militants, dans le célèbre recueil Le Marteau sans Maître publié pour la première fois en 1934. Le poème sera remanié par la suite et ces vers seront supprimés. Ils ne figurent pas dans l’édition des œuvres complètes de la Pléiade.

Dédié ici à Tina Jolas, ce manuscrit revêt un caractère plus amoureux que militant. Depuis 1957 et durant trente ans, l’ethnologue Tina Jolas est l’amour passionnel de René Char. Quoique mariée et mère de famille, Tina se lance à corps perdu dans cette relation faite de voyages entre Paris, où elle travaille auprès de Levi-Strauss, et à L’Isle-sur-la-Sorgue où réside le poète. Relation passionnelle et épistolaire aussi (voir Tina, l’amour infini de René Char de Patrick Renou) qui ne prendra fin qu’avec la mort de Char en 1988.

Nous joignons le livre lui-même dans lequel est reproduit p. 101 ce texte, en édition originale sur papier de Navarre datée de 1934 (petit in-8 broché sous papier cristal, pages non coupées, rare et très bel état).

900 EUR